# # # # # # Bouton

Les Vins du Jura


#
Le vignoble du Jura
# #
Etiquette de vin jaune

Les Côtes du Jura


L’A.O.C. cote du Jura recouvre tout le vignoble jurassien, soit une soixantaine de communes, à l’exception des appellations Arbois, Château-Chalon et l’Etoile intercalées en son sein. Le vignoble jurassien produit de 15 000 à 30 000 hl pour près de 600 ha plantés.
Parmi les plus beaux sites, le château d’Arlay, Montaigu, haut perché, où naquit l’auteur de « La Marseillaise », Poligny où le vin vient à la rencontre de la Route des Fromages de Comté.


Le vin d'Arbois


#

Le vin d’arbois Il est produit sur 780 ha dans une aire délimitée de 2700 ha sur treize communes du canton d’Arbois. La jolie petite commune d’Arbois, ocre, traversée par la Cuisance et nichée autour du clocher de calcaire jaune de son église est maintenant tout entière cernée de vignes. Ayant sonné le réveil des vins du Jura, elle en constitue le principal centre économique. Le tiers du vignoble jurassien appartient à la maison Henri Maire qui, par ailleurs achète les raisins de 800 viticulteurs. Le premier dimanche de septembre, on fête le «biou », énorme grappe faite de centaine de raisins que l’on offre en procession à saint Juste, patron de la cité d’Arbois. Mais le grand homme du pays reste Louis Pasteur dont on visite la maison et l’un de ses laboratoires.
La production varie de 20 000 à 40 000 hl par ans répartie en trois cinquièmes de rouge et rosé, le reste en blanc. Depuis 1970, la production de Pupillin est identifiée par l’adjonction de son nom à celui d’Arbois.

Note

Le Vin Jaune


#
Etiquette de vin jaune

Nul ne discute son rang : le Château-Chalon fait partie des plus grands vins blancs de France. Blanc n’est d’ailleurs pas le mot, puisque cette appellation concerne exclusivement le « Vin Jaune » Produit sur les communes de Château-Chalon, Ménétru, Domblans et Nevy-sur-Seille. En tout, guère plus de 40 ha qui produisent jusqu'à 1 000 hl par an : ce vin est aussi précieux que rare. Les viticulteurs groupés en syndicat. définissent - cas unique en France - après une visite de chaque parcelle, le rendement possible. Lorsque la maturité du raisin a été insuffisante, ils décident de n'en pas produire (1974, 1980, 1984).
Vieux village perché sur un escarpement rocheux, Château-Chalon domine des pentes d'abord boisées puis recouvertes de vigne. Des éboulis calcaires se mêlent sur les versants les plus rudes aux marnes du Lias, puis les terrains marneux sont plus homogènes. La Seille a sculpté une « reculée » qui abrite le vignoble des vents du Nord. Seul cépage donnant droit à cette appellation, le savagnin (ou naturé) constitue une énigme historique. Est-ce le tokay importé d'un couvent de Hongrie par les abbesses de Château Chalon au Xème siècle ? Non. Est-il venu de Jérez à l'époque où les Espagnols régnaient sur la Comté ? Improbable. Ou n'est-ce pas plutôt un cépage issu en droite ligne de la vigne sauvage (lambrusque) qui poussait autrefois dans le nord-est de la France Le savagnin est d'ailleurs un cousin très proche du traminer alsacien.
Les vendanges ont lieu fin octobre, début novembre. Après une vinification classique, le vin s’élève en futs de chêne pendant six ans et trois mois. Encore faut-il lui offrir un fût dans lequel il « prendra le jaune ». Le fût n’est pas totalement rempli. Une mince pellicule se forme à la surface. Ce voile de levures vivantes produit de façon lente et complexe le « jaune ». Parfois le vin prend ce caractère, parfois il s’y refuse. On l’enferme enfin dans une bouteille spéciale la « clavelin » de 63 cl, qui correspond, après six ans, à un litre de vin récolté.

#
Vignobles du Jura

Le vin jaune devient alors éternel. Il peut vieillir plus de 100 ans, sans subir le moindre déclin.
Il faut le boire non point frais mais à la température ambiante, après l'avoir ouvert pour lui per mettre de développer ses subtils arômes qui évoquent la noix verte. Sa couleur est foncée et en vieillissant peut aller jusqu'à l'ambre. Il est très charpenté, et son association avec la cuisine jurassienne est remarquable. Biologiquement neutre, il peut rester dans la bouteille entamée indéfiniment.


L'Etoile


Le Vignoble de l’Etoile, d’une superficie de 55 ha produit environ 3 000 hl est produit sur les marnes liasique des coteaux particulièrement bien exposés des trois communes de l’Etoile, Plainoiseau et Saint Didier. Cette appellation est réservée aux vins blancs et jaune. Elle doit son nom à la forme des segments de tiges d’encrines. Le Chardonnay et le savagnin donnent des vins élégants ayant beaucoup de caractère et particulièrement apte à vieillir.



Plan du site - Moteur de recherche | | Page Aide | Contact © C. LOUP 2017