# # # # # # Bouton

Les Vignobles de L’Alsace


Les Tard-Venus
Le vignoble du Bugey
# #
Etiquette de vin d'Alsace

L’Alsace, une très belle région qui étale son vignoble sur les coteaux du massif des Vosges qui bordent la grande plaine d’Alsace où le Rhin étale ses majestueuses eaux dormantes et sur lequel évoluent péniches et autres bateaux promenades.
Pour partir à la découverte du vignobles alsacien, il faut prendre la « routes des vins d’Alsaces » et là commence une promenade qui vous permet de découvrir toute la richesse de cette région. Mais avant revenons en arrière pour découvrir l’histoire de ce vignoble si riche en terroir. D’après la légende, un jeune gamin se trouva nez à nez avec un ours qui dévorait gloutonnement des baies alors encore inconnues. L’ours, une foi chassé on découvrit les vertus de ses baies. C’est ainsi que serait né le vignoble alsacien.
Ce sont les romains, les premiers et grands amateur de vin qui implantèrent le vignobles alsacien. Mais ce n’est vraiment qu’après les grandes invasions, avec la création des domaines monastiques que l’expansion du vignoble put reprendre. La proximité du Rhin favorisant l’exportation du vin vers les pays de l’embouchure du fleuve et au-delà grâce au commerce des villes hanséatiques, vers l’Angleterre et la Scandinavie.
Château de Monbazillac Le vignoble semble avoir atteint son apogée au XVIèmesiècle. Plus de 180 communes viticoles et le vignoble débordait largement dans la grande plaine du Rhin. Leurs propriétaires vivaient alors dans de riches demeures. Influencées par la Renaissance, ces bourgs ceinturés de remparts formaient l’harmonie parfaite entre la nature environnante. Et malgré les guerres successives qui n’ont pas épargnées l’Alsace, certains ont conservés ces joyaux d’architecture. Ce n’est qu’après la première guerre mondiale que les viticulteurs délaissant la production de masse se vers décidèrent de produire des vins de qualité.
C’est ainsi que les anciens cépages furent remplacés par des cépages nobles. C’est à partir des cépages Gewurztraminer, Riesling, Pino blanc, Sylvaner, Chasselas et Musca ottonel que sont élaborés les vins blancs alors que les vins rouges sont produit essentiellement à partir du Pinot Noir.
La route des Vins d’Alsace serpente sur le flanc est des Vosges, collines verdoyantes où chaque bourg traversé est un ravissement et où de nombreux vestiges de forteresses dominent ce paysage. Et si les noms de ces bourgades sont difficilement prononçables, ces villages sont des parterres de fleurs et où les maisons à colombages vous présentent leur magnifique façade.
La grande plaine de Sélestat est dominé par la masse imposante du Château du Haut-Kœnigsbourg restauré à l’identique par l’enpereur d’Allemagne Guillaume II lorsque l’Alsace et la Lorraine passèrent sous la domination de l’Alsace lors de la guerre de 1870.

#

Avec une production annuelle d’environ 1 100 000 hectolitres, et une surface de vignoble d’environ 15 000 hectares, le vignoble alsacien est un petit terroir par rapport à d’autre région, mais il peut produire environs 635 appellations différentes.
Le pinot blanc et l'auxerrois (3 331 hectares ensemble en 2009, respectivement 2 359 et 1 053 ha en 2012), aussi appelé klevner, donnent des vins blancs secs et frais. Une grande partie de la production est destinée à la production du vin mousseux commercialisé sous le nom de crémant d'Alsace.
Le gewurztraminer (2 928 hectares en 2009, 3 209 ha en 2012) occupe une surface croissante. Il a un caractère très marqué et peut, les bonnes années, donner des vins amples et généreux. Ce cépage n'est autorisé en France que dans les trois départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle.
Le pinot gris (2 356 hectares en 2009, 2 463 ha en 2012), aussi appelé autrefois « tokay d'Alsace », est moins abondant, mais les surfaces plantées sont en augmentation. Le lien avec la variété hongroise du tokay est assez difficile à établir et le nom n'est plus utilisé officiellement pour éviter la confusion.
Le pinot noir (1 521 hectares en 2009, 1 653 ha en 2012) est l'unique raisin rouge d'Alsace, utilisé pour faire des vins rosés et des vins rouges plus ou moins colorés.

#
Vignoble d'Alsace

Le sylvaner (1 335 hectares en 2009, 1 194 ha en 2012) abonde dans les zones les moins prestigieuses de la région. Il donne des vins frais et simples. Les surfaces plantées en sylvaner sont en réduction constante depuis des décennies.
Les muscats (358 hectares en 2009), c'est-à-dire du muscat blanc à petits grains, du muscat rose à petits grains et du muscat Ottonel, produisent un vin au fruité très caractéristique mais sec, contrairement aux vins de muscat méridionaux.
Le chardonnay (141 hectares), le chasselas (97 hectares en 2009) et le savagnin (43 hectares en 2009), ce dernier étant un cousin du gewurztraminer appelé localement klevener de Heiligenstein, sont devenus confidentiels. Le chasselas est surtout consommé comme raisin de table et n'est que très rarement vinifié. La roussanne est un cépage récemment introduit dans le vignoble par quelques jeunes vignerons novateurs. Ces vins issus de roussanne ne ressemblent pas aux autres vins d'Alsace, on peut les comparer à des vins de la vallée du Rhône



Plan du site - Moteur de recherche | | Page Aide | Contact © C. LOUP 2017