######Bouton

Les Santons de Provence


Les Santons de Provences
Les Santons de Provences
Le Brie de Meaux

l'origine du santon est probablement très ancienne. On sait que c'est le pape Libérius qui, en l'an 364, a décidé que la nativité serait une fête. Ceci pour lutter contre la coutume païenne qui marquait le solstice d'hiver.
Puis les gravures et sculptures représentant l'arrivée de Jésus sur terre devinrent nombreuses.
En l'an 1223 François d'Assise organise la première crèche. Cela se passait à Greccio, petite commune au cœur des Abruzzes. La messe de minuit eut lieu en lisière de forêt et fut interprété par des personnages vivants. Cette mode, de crèche vivante, se répandit dans toute l'Italie malgré que le pape Honorius III l'eut désapprouvée, et ne tarda pas à gagner le midi de la France.
Dans le couvent des Capucins de Marseille un jeune moine, qui avait un vrai talent de sculpteur, copie les personnages de la crèche qui sont sculptés sur bois dans son couvent. D'abord avec de la mie de pain parfumée de quelques grains d'Anis.
Il distribue alors ces œuvres aux pauvres du quartier en leur recommandant de ne pas les manger avant le vingt-cinq décembre. Mais le père supérieur du couvent, qui n'appréciait pas la soudaine popularité du jeune ecclésiastique ne tarda pas à interdire cette pratique. Il ne sculpta plus alors que des sujets en bois qui restèrent au couvent.
A la Révolution française la représentation les crèches dans les églises, et autres manifestations du christianisme furent totalement interdites. C'est alors que les croyants créèrent des crèches privées de façon à célébrer la nativité dans le cercle familial.
Et peu à peu les gens prirent l'habitude de faire une crèche dans chaque foyer afin de célébrer comme il se devait la naissance du Christ. Les santons étaient fabriqués par les familles avec toutes sortes de matériaux, de la pâte à pain, du tissu , du carton pâte.
C'est alors qu'un Marseillais, un certain Louis Laniel eut l'idée de fabriquer des moules en plâtre et produire les personnages en grande quantité. Cela contribua largement à encrer la tradition dans le cœur des habitants de la région, car le santon ne coutait pas cher.
Ainsi naquit dans la cité phocéenne l'industrie du santon et qu'elle en devint la capitale attitrée. Et 1803 est créé la première foire aux Santons qui perdure puisque cette foire à lieu chaque année. D’autres cités provençales comme Aubagne ou Arles se mirent aussi à cette activité qui finit par gagner toute la région.

Photos

La pastorale !


On ne peut pas parler de crèches et de santons sans parler des pastorales, car il y a eu de nombreuses versions, depuis la plus célèbre crée par un Marseillais Antoine Morel en 1844. Il s'agit d'une sorte d'opérette retraçant la naissance de l'enfant Jésus à la sauce méridionale. Elle a été jouée des centaines, voire de milliers de fois, en provençal puis traduite en langue française

.

Plan du site - Moteur de recherche | | Page Aide | Contact © C. LOUP 2017