######Bouton

La Conspiration d'Amboise


#
Les exécutions des conspirateurs

Voici maintenant le grand et terrible drame qui a donné un si grand retentissement au nom d'Amboise. En 1560 sous François II, les protestants formèrent un vaste complot, dont l'objet était d'enlever ce roi faible et enfant des mains des Guises. Le chef secret était le prince de Condé, qu'on ne désignait que sous le titre de Capitaine muet, le chef avoué et l'organisateur, un gentilhomme nommé La Renaudie. Des traîtres révélèrent le complot, et, comme les conjurés se rassemblaient de différents côtés par petites troupes vers Amboise, où se trouvait alors la cour, on s'en rendit maître. La Renaudie, tué dans une escarmouche au milieu de la forêt de Châtellerault, fut pendu sur le pont de la Loire avec cette inscription : La Renaudie, chef des rebelles, puis écartelé.

Le Maroille

Tous ses compagnons furent pendus, décapités, noyés, au nombre de 1,500. L'exécution se prolongea. Les chefs ayant été réservés pour les plaisirs de la cour, plusieurs jours durant, les courtisans, les dames, et surtout les Guises, qui forçaient le jeune roi d'assister à ces scènes d'horreur, se plurent à voir, après dîner, des fenêtres ou des terrasses, les hommes qu'on pendait aux créneaux ou dont le glaive du bourreau faisait tomber les têtes. Un de ces conjurés, un gentilhomme, Villemongis, amené sur l'échafaud et prêt à mourir, trempa ses mains dans le sang de ses compagnons, et, les élevant au ciel « Seigneur, s'écria-t-il, voici le sang de tes enfants tu en feras vengeance ! » ;



Plan du site - Moteur de recherche | | Page Aide | Contact © C. LOUP 2017