Ils ont gouverné la France Logo

De Vercingétorix à Hollande


Les Bourbons

#
Henri IV

C’est du château de Bourbon-l’Archambault que la famille des Bourbons tire son nom. Adhémar au XIème siècle, en est le premier seigneur connu et il serait un descendant direct du frère puiné de Charles Martel. En 1272, Béatrix de Bourbon épouse Robert de Clermont, un des fils de Saint-Louis, faisant entrer dans la famille capétienne la branche des Bourbons. De cette union devait naitre Louis qui mourut en 1341 en laissant deux fils, Pierre de Bourbon-Beaujeu et Jacques de la Marche. Pierre fonda la branche ainée des Bourbons qui s’éteignit en 1527 avec le Connétable de Bourbon. Jacques, comte de la Marche donna naissance à la branche cadette, celle des Bourbon Vendôme, dont un des descendants, Antoine de Bourbon en épousant Jeanne d’Albret lui permit d’accède au trône de Navarre. Leur fils Henri de Navarre héritera de la couronne de France. La veille de sa mort, Henri III, les derniers des Valois, déclare et confirme que c'est Henri de Navarre qui doit lui succéder le trône de France.

Henri IV

#

Le 2 aout 1589, dans son dernier souffle, Henri III poignardé la veille; par le moine fanatique Jacques Clément; désigne comme successeur légitime Henri IV de Navarre.
Né le 13 décembre 1553 à Pau d'd'Antoine de Bourbon et de Jeanne d'Albret, le jeune Henri grandit au milieu des petits campagnards. A l'Age de 7 ans, son père l'emmène vivre au Louvre. Il n'y restera que deux ans. A la mort de son père sa mère le ramène en Béarn et passe au calvinisme et élève son fils dans la foi protestante.. Âgé de seize ans, le jeune Henri devient chef en titre de l'armée protestante que dirige l'amiral Coligny. En 1772, Henri devient roi de Navarre et conformément aux clauses de la paix de Saint-Germain, il épouse le 18 aout 1569 la sœur Charles IX, Margueritte de Valois, la futur Reine Margot. Six jours plus tard à lieu la Saint-Barthélemy. En tant que beau-frère du roi, Henri est épargné mais il est contraint d'abjurer et il est retenu captif à la cour. Il jouera le rôle du parfait prisonnier pendant quatre ans mais en 1576, au cours d'une chasse, il fausse compagnie à ses gardes et va se réfugié en Poitou qui est une terre Calviniste.

#
Le Mariage d'Henri IV avec Marie de Medici
#
Henri IV et Catherine de Médicis - Marguerite-Virginie Ancelot - née Marguerite Chardon à Dijon le 15 mars 1792 et morte à Paris le 20 mars 1875

Il abjure, et reprend le commandement des siens et à partir de 1577 va harceler la Ligue du duc de Guise. Le 10 juin 1584, le dernier frère d'Henri III, et Henri IV se trouve tout naturellement l'héritier de la couronne de France. Mais il est huguenot et l'Espagne, fervente catholique apporte son soutient à la Ligue, même le pape Sixte Quint déclare le roi de Navarre déchu de ses droit à la couronne comme relaps et hérétique. La victoire de Coutras permet à Henri de Navarre un rapprochement avec Henri III qui s'oppose de plus en plus à la Ligue d'Henri de Guise. Alors que les deux rois assiègent Paris, c'est à Saint Clou que Jacques Clément s'en vient assassiné le roi. Aussitôt, Henri IV tient à rassurer le pays en déclarant qui garanti formellement le maintien dans le royaume de France dans la foi catholique. Même si en 1590, Henri IV est vainqueur de la Ligue à Ivry, il doit néanmoins lever le siège de Paris sous la pression des troupes espagnole d'Alexandre Farnèse. Une nouvelle tentative de prendre Paris échoué et c'est la lamentable journée des farines. Devant l'insistance de l'Espagne à pousser sur le trône de France l'infante Isabelle, la fille de Philippe II, indispose les États Généraux, et il sont prêt à reconnaitre la légitimité d'Henri de Navarre à condition qu'il se convertisse. Henri IV réaliste prononcera cette phrase restée célèbre : Paris vaut bien une messe. Le 25 juillet il revient au catholicisme à Saint-Denis.

#
Portrait de Marie de Medici par Peter Paul Rubens

Le 5 juin 1595; le duc de Mayenne et les Espagnols sont battus à Fontaine-Française est Henri IV obtient le ralliement de tous et le pape Clément VIII accorde au roi une absolution solennelle.
Le 13 avril, le roi Henri IV promulgue l'Édit de Nantes, qui tout en confirmant que la religion d'État et la religion catholique, donne aux protestant une totale liberté de culte.
Après l'annulation de son mariage avec Marguerite de Valois, le roi épouse Maris de Médicis, la fille du grand-duc de Toscane. Le roi fait l'acquisition de vastes territoires entre Saône et Loire et les biens de la Maison de Bourbon sont rattachés au domaine royal. Sully a redressé les finances et la paix est instauré en France où le bon peuple du roi Henri peut recommencer à vivre normalement.
C'est suite à l'alliance avec l'Union Évangélique des princes Allemands contre les Habsbourg de Vienne et de Madrid qu'un fanatique; craignant de voir se rallumer la guerre contre l'Espagne; poignarde le Roi le 14 Mai 1610 au numéro 8 de la rue de la Ferronnerie.


Louis XIII


#

Louis XIII Fils ainé d'une famille de 15 enfants " dont 10 sont des bâtards, le jeune roi à neuf ans lorsque son père est assassiné. Très vite il se rend compte que sa mère, Marie de Médicis assure la régence avec une total incohérence et tous les anciens ministres qui conseillaient sont père sont parti laissant le pouvoir à une bande d'intriguant dont le plus cupide et arrogant d'entre eux Concino Concini. Bien que n'ayant jamais porté la moindre arme, Marie de Médicis avait distingué son conseillé en le nommant maréchal, et celui-ci, bien que le roi ait atteint la majorité, ne veut en rien céder au roi la moindre parcelle d'autorité sur le royaume. Le 26 avril 1617, alors que le Maréchal d'Ancre, rentre au Louvre, un capitaine de la garde, avec l'accord du roi, abat Concini. Sa dépouille sera jeté par la fenêtre du Louvre et enterré. Les Parisien déterreront le corps pour le pendre et le bruler. Tous les ministres et conseillés de sa mère sont exilés à Blois.
Louis XIII fait appel à Luynes pour le conseiller, mais le nouveau ministre est vivement contesté par les grands du royaume tous regroupés autour de Maris de Médicis. Le roi défait l'armé des opposants au Ponts-de-Cé.

#
La mort de Concino Concini

Note

Luynes réunis le Béarn et la Navarre à la couronne et y rétabli le culte catholique, mesure qui révolte les Huguenots. En représailles le roi vient assiéger Montauban mais il ne réussira pas à prendre la ville. Au cours de cette compagne Luynes meurt.
En 1622, le roi essuie un nouvel échec devant Montpellier, place forte allouée aux protestants par l'édit de Nantes. En 1624 Louis XIII nomme un nouveau ministre en la personne du Cardinal de Richelieu. Pendant dix huit ans il sera le bras droit du roi, brisant l'indépendance des Huguenots devenu en État dans l'État. Après un an de siège la Rochelle, place forte protestante qui avait osé demander le secours des anglais tombe aux mains du roi. Afin de mettre un terme à la résistance des protestants le roi promulgue l'Édit d'Ales, qui tout en réaffirmant la liberté religieuse, retire aux Huguenots toutes leurs places fortes et tous leurs privilèges. Grace à la vigilance de Richelieu, l'édit fut appliqué avec une telle justice que les protestants se montrèrent loyaux sujets du roi. C'est dans ce contexte qu'aura lieu la fameuse «Journée des dupes», dépitée Marie de Médicis part se réfugier au pays Bas.
Cette année là nait la Gazette fondée par Théophraste Renaudot et elle servira de support de communication à Richelieu pour expliquer sa politique. En 1635, Richelieu fonde l'Académie Française pour soutenir les meilleurs écrivains.
Après vingt deux ans de mariage Anne d'Autriche et enfin enceinte. Pour remercier le ciel de ce miracle, le 10 février 1638, Louis XIII consacre solennellement le royaume de France à la Vierge et décrète que le 15 Aout sera la fête patronale de la France et consacré à l'Assomption de Marie. L'enfant nait le 5 septembre 1638 et est baptisé Louis Dieudonné, c'est le futur Louis XIV.
En basse Normandie, Jean Va-nu-Pied provoque une révolte suite à l'instauration de la Gabelle, celle-ci s'étend à toute la Normandie et sévèrement réprimé. en 1639 Richelieu présente au roi un beau jeune homme du nom de Cinq Mars, qui deviendra le mignon de Louis XIII, jusqu'a ce qu'on découvre trois ans plus tard que ce jeune hobereau conspire avec quelques complice, dont le propre frère du roi, contre le Cardinal. Jugé et condamné, Cinq-Mars sera exécuté, place des Terreaux à Lyon le 12 septembre 1642. Le 9 septembre 1642, la capitulation de Perpignan met un terme à la conquête du Roussillon. Le 4 décembre de cette même année le cardinal de Richelieu décède et le roi en éprouvera une sincère afliction,
Le 14 mai 1643, le jour même de l'anniversaire de sa naissance et cinq jours avant le brillante victoire des troupe française à Rocroi, Louis XIII meurt de tuberculose.


Louis XIV - Le Roi Soleil

#
La statue équestre de Louis XIV au Péroux de Montpellier

A la mort de Louis XIII survenue le 14 mai 1643, le nouveau roi à cinq ans. Né à Saint Germaine-en-Laye le 5 septembre 1638, il est le fils d'Anne d'Autriche qui va assumer la régence, conjointement avec Monsieur, le frère du défunt roi. Pour succéder au Cardinal de Richelieu, elle nomme le Cardinal de Mazarin Premier ministre afin qu'il continue la politique de Richelieu. Le traité de Westphalie est signé le 30 octobre 1648 avec le Roi Ferdinand III, empereur d'Autriche, et à Osnabruck avec la reine Christine de Suède. Il rattache l'Alsace à la France, laquelle conserve certains avantages politiques et territoriaux. A Paris le Parlement se dresse contre le Cardinal de Mazarin, et les premières Mazarinades, ce qui fera dire au Cardinal, « Qu'ils chantent, pourvue qu'ils payent».

Note

Mais l'insurrection gronde et les premières barricades se dressent dans Paris insurgé. Dans la nuit du 5 au 6 janvier 1649, le roi, sa mère et le Cardinal doivent fuir et se terre à Saint-Germain. Louis a onze ans et ces journées d'angoisse seront gravées à jamais dans sa mémoire. Louis XIV est proclamé majeur à l'âge de treize ans. Après la Fronde populaire, la Fronde des princes reprend la relève avec toujours le même objectif se débarrassé de Mazarin. Ces troubles ébranlent la monarchie et la rue crie Point de roi, points de Princes, vive la liberté. L'armée commandée par Turenne intervient et la rue se calme. Le roi rentre à Paris le 21 octobre 1652, et le premier geste royal consiste à faire arrêter le cardinal de Retz, archevêque de Paris et organisateur des barricades.

#
Louis XIV à l'âge de 10 ans

#
Le Cardinal Mazarin

En 1652 Mazarin retrouve son poste et forme le nouveau roi à sa charge et à ses devoirs. Mazarin dira «il se mettra en chemin un peut tard mais il ira plus loin qu'un autre. Il a en lui de quoi faire quatre rois et un galant homme». En 1657, Turenne remporte la bataille des Dunes et est vainqueur de Philippe IV d'Espagne. La Paix des Pyrénées apporte à la France le Roussillon et la Cerdagne au sud et au nord l'Artois, les villes de Philippeville, de Mariembourg, de Montmédy et de Thionville. Le duché de Bard devient français. LOUIS XIV devra épouser l'Infante d'Espagne Marie Thérèse, la fille de Philippe IV. Les Noces seront célébrées avec faste dans la ville de Saint-Jean de Luz en Pays Basque le 9 juin 1660. De son mariage LOUIS aura six enfants dont seul le Grand Dauphin survivra. Le 9 mars 1661, Mazarin décède et Louis proclame devant son conseil : «Il est temps que je gouverne moi-même». Durant cinquante quatre ans Louis XIV d'un travail incessant s'appliquera à imposer son autorité au royaume de France. Par une centralisation du gouvernement et une unification de l'administration toujours plus poussée.


Le Maroille

Sur le plan religieux il applique le principe un roi, une religion. Les protestants et jansénistes sont combattus.

#
La mort du Cardinal Mazarin

En 1662, Dunkerque devient ville française, le roi l'ayant rachetée à L'Angleterre. Et le duc de Lorraine cède son territoire à la France. C'est en 1662 que Louis XIV demande que les artistes musiciens, peintres, écrivains et savant soit recensé afin qu'ils illustrent son règne par des œuvres de qualité, en retour ils recevront une pension. Ce sera l'éclosion d'une pépinière d'artiste, comme Lully, Molière, Rameau, Poussin, etc... 1663 verra la création de l'Académie des Inscription et Belles Lettres.
1665 marque la disgrâce et l'emprisonnement de Fouquet, le surintendant Générale de Finance du Royaume. Il sera conduit à la forteresse de Pignerol dans les Alpes Italiennes par le capitaine des Mousquetaire du Roi, le chevalier d'Artagnan. En 1666 Louis XIV crée l'Académie de France à Rome et de l'Académie des sciences, Les travaux de construction du château de Versailles débute en 1670.

#
Arrivé de Louis XIV dans Paris - Tableau de Van der Meulen

L'année 1678 marque la fin de la guerre de Hollande, qui avait débuté en 1672. Avec le traité de Nimègue l'Espagne cède à la France la Franche-Comté ainsi que certaines ville de Hainaut, de Flandre et d'Artois. 1679 marque le début des persécutions des protestants, certains métiers, professions et offices leurs sont interdit. C'est le début des dragonnades qui sèment la terreur dans les maisons de protestants. Ceux-ci voient également leur sépulture interdites de cimetières. Dans la nuit du 27 au 28 septembre 1681 les troupes Française pénètre dans Strasbourg, marquant ainsi l'annexion définitive de l'Alsace. La cour quitte Paris et va s'installée à Versailles, qui pendant encore longtemps sera en chantier. Le 19 mars 1682, Louis XIV proclame, par la Déclaration des quatre articles l'indépendance absolue du roi vis-à-vis du pape en matière temporelle. Le 30 juillet 1683 la reine Marie Thérèse d'Espagne décède et le roi peut enfin épouser secrètement sa favorite, Madame de Maintenon.

#
Le Grand Dauphin et sa famille

En 1685, le roi promulgue l'édit de Fontainebleau qui révoque l'Édit de Nantes, promulgué par son grand-père Henri IV. Le protestantisme n'est plus toléré en France, à l'exception de l'Alsace. L'Essor du commerce maritime qu'a instauré Colbert inquiète les autres pays qui voient devant la puissance de la France une menace, c'est le début de la guerre de neuf ans durant laquelle la France devra luter seule contre tous, à ses frontières, sur mer, et dans ses colonies. en 1700, Louis XIV accepte le testament de Charles II d'Espagne et c'est son petit fils, Philippe d'Anjou qui devient roi d'Espagne, amis les deux cours devront être séparées. C'est le début de la guerre de succession d'Espagne qui durera jusqu'en 1714. L'année 1702 marque le début de la révolte des paysans protestants des Cévennes, appelé la guerre des Camisards. En 1711, l'héritier du trône de France, le Grand Dauphin décède à l'âge de cinquante ans.
Le 21 aout, la réunion, près de Nîmes du premier synode des Église du Désert montre la vitalité du protestantisme et l'échec de persécution religieuse. Le 1er septembre 1715 Louis XIV s'éteint à l'âge de soixante seize ans. Il aura marqué son époque par de grande réalisation avec à ses coté des hommes comme Colbert, Vauban, Turenne qui chacun dans leur domaine ont travaillé à la grandeur de la France.

Louis XV

#
Louis XV de France en costume de sacre par Louis-Michel van Loo
#

Le roi Soleil est mort et c'est un enfant de cinq ans, arrière petit fil du grand roi qui hérite de la couronne de France, un France puissante, amis aussi très pauvre. C'est Philippe d'Orléans qui assume la régence. Le nouveau roi est orphelin, son père, sa mère et ses frères ont été emportés par la rougeole, mais surtout par la médecine de l'époque. Il ne doit la vie sauve qu'à sa gouvernante qui l'a soustrait aux médecines de son époque faites de saignées et de purges.
C'est dans l'année 1721 que paraissent les Lettres Persanes écrite par l'écrivain girondin Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu plus connu sous le nom de Montesquieu. A 12 ans le jeune monarque est sacré solennellement dans la cathédrale de Reims et il sera déclaré majeur la même année. Son précepteur, l'abbé Dubois, élevé au rang de cardinal meurt le 1er aout 1723. Le duc d'Orléans, privé de son ministre et de sa régence du fait de la majorité du roi meurt le 2 décembre de cette même année 1723. C'est l'évêque de Fréjus, André Hercule de Fleury, qui devient précepteur et premier ministre de Louis XV. En 1725, malgré le nombre important de princesses qui désireraient devenir l'épouse du roi, c'est une jeune et vertueuse mais obscure princesse de 21 ans qui est choisie pour épouser le roi Louis qui lui n'a que seize ans, elle se nomme Marie Leszczynska est elle la fille du roi Pologne Stanislas Leszczynski qui a été chassé du trône de Pologne par Pierre Ier le Grand le tzar de toutes les Russies.

Le Brie de Meaux

Louis XV, mûri par son mariage décide de se séparer du Duc de Bourbon Condé devenu impopulaire et désigne son ancien précepteur Fleury, qui vient d'obtenir son chapeau de Cardinal. Avec sa nomination, la France s'engagera dans une nouvelle aire de prospérité matérielle et intellectuelle qui va durer près de quarante ans. Si en 1733, débute la guerre de succession de la Pologne, à laquelle la France participa par solidarité avec son beau-père, elle s'achèvera en 1738, avec la création du royaume de Lorraine pour l'ex roi de Pologne Stanislas Leszczynski. La Lorraine deviendra définitivement française à la mort du roi Stanislas Leszczynski.
Un an après la mort de Fleury, se produisit un événement qui allait marquer la personnalité du roi et la suite de la vie politique française: "L'épisode de Metz". Louis XV était parti diriger ses armées engagées sur le front de l'est dans la guerre de succession autrichienne. En août 1744, à Metz, il tomba gravement malade et ses médecins pronostiquèrent une mort imminente. Les prières se multiplièrent à travers le pays pour son salut. Sa maîtresse, Madame de Châteauroux, qui l'avait accompagné, dut le quitter tandis que la reine arrivait en hâte. Sous la pression du parti dévot, Monseigneur de Fitz-James, premier aumônier du roi, refusa de lui donner l'absolution sans une confession publique de ses péchés dans laquelle le roi apparaissait comme une personne immorale, indigne de porter le titre de roi très chrétien. Colportée dans tout le pays par le clergé, la confession royale ternit le prestige de la monarchie. Pendant ce temps, les dévots, fort maladroitement, plaçaient ostensiblement un second oreiller dans le lit de la reine et poussaient celle-ci, pourtant quadragénaire, à s'habiller comme une adolescente, abusant du rouge et des parfums, ce qui seyait peu à une femme de son âge. Le roi échappa à la mort et, à la suite de la messe d'action de grâce célébrée en l'église Notre-Dame de Metz en présence de la famille royale, le pays tout entier reprit les qualificatifs du célébrant et appela le roi Louis le Bien-Aimé. Cependant Louis XV, en tant que roi, avait ressenti douloureusement l'humiliation que lui avait infligée le parti dévot. De retour à Versailles, il démit Monseigneur de Fitz-James de ses fonctions d'aumônier, l'exila dans son diocèse et rappela Madame de Châteauroux, mais celle-ci mourut avant sa rentrée en grâce officielle. Le roi, bien que sa vie sexuelle déréglée le fît souffrir d'un profond sentiment de culpabilité, ne renoua pas avec la reine. Le roi retrouve et la sante et ses plaisirs, et l'un deux s'appelle Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour. Le 10 mai 1745 la France remporte la célèbre bataille de Fontenoy où Messiers les Anglais furent priés fort courtoisement de tirer les premiers. Montesquieu publie l'Esprit des Lois, en 1748 et à partir de 1751, ce sera la parution du premier volume de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers sous la direction de Jean le Rond d'Alembert et Denis Diderot. Le 5 janvier 1557, une tentative d'assassinat trahis le mécontentement du peuple vis-à-vis de son roi, les gaspillages de la cour et la vie dissolue du roi en sont les principales causes. 1758 marque l'arrivé de Choiseul en qualité de premier ministre, et ses efforts vont assurer à la France une réelle prospérité économique. Jean-Jacques Rousseau publie son Contrat Social en 1762, année qui marque également un véritable âge d'or économique qui durera jusqu'en 1770, date à laquelle Choiseul est disgracié et prié de quitter la cour. Dans la nuit du 19 janvier 1771, centre trente magistrats coupables de s'être mis en grève sont arrêtés et exilés, le 23 févier une nouvelle cour de justice est créée et où les juges, ne sont plus obligés d'acheter leur charge, mais sont nommé et appointé par le roi et la justice est rendu gratuitement. Par ce coup d'éclat le roi a réagi contre l'opposition paralysante de la noblesse de robe.
Le 10 mai 1774, le roi succombe à la petite vérole. Le Bien-Aimé est devenu tellement impopulaire que sont cercueil est conduit de nuit à la basilique Saint-Denis.

Louis XVI

Louis XVI
Louis XVI
Le Brie de Meaux

Louis XVI est le le petit fils de Louis XV. Il est le fils de Louis le Dauphin qui est décédé lorsque Louis avait douze ans et il à perdu sa mère, Marie-Josèphe de Saxe, lorsqu'il en avait treize. A seize ans il a épousé Marie-Antoinette d'Autriche dont il aura quatre enfants.
Cette union commençait sous un sombre présage. en effet pendant les festivités du mariages organisées pour le jeune couple, le 30 mai 1770, la ville de Paris offre à son futur roi un grand feu d'artifice, sur la place Louis XV, l'actuelle place de la Concorde, où se presse plusieurs milliers de Parisiens.
A la suite de l'explosion d'une caisse de pièces d'artifice, une bousculade s'ensuit et ce mouvement de panique engendrera une bousculade et on déplorera plus de 300 morts.
Louis Auguste devient roi le 10 mai 1774 à la mort de son grand Père Louis XV. Il est couronnée à Reims le 11 juin 1775. Ce jeune homme aux qualités humaines attachantes n'a pas l'étoffe d'un grand hommes d'état. Tiraillé entre ses désirs de réformes et une noblesse intransigeante qui veut à tout prix conserver ses privilèges, il ne pourra pas maintenir son royaume et la royauté absolue connaitra une fin tragique sous le couperet de la guillotine.

Exécution de Louis XVI
21 janvier 1793 - Exécution de Louis XVI

Déjà dès le début de son règne il doit faire face à un agitation surnommé la Guerre de Farines. Sous la pression de la Reine Marie-Antoinette, elle même manipulé par une noblesse avide de pouvoir il doit renvoyer des ministres qui pourtant sont des hommes de valeurs comme Turgot, Necker et qui se doutent des grands bouleversements que l'attitude de la grande noblesse risque de provoquer.
La sècheresse, de 1785 provoque une première crise, alors que la grande rigueur de l'hiver 1789 provoque la perte de cinquante pour cent du bétail. De dévaluation en crise financière la France profonde gronde et le projet de nouveaux impôts qui seraient exigé de la Noblesse et de la bourgeoisie indispose de plus en plus le peuple. Le 20 juin 1789, le Tiers Etat constitué par des députés issus du peuple prête le serment du Jeu de Paume.

Note

Le 23 juin le roi rejette la décision du Tiers État de se transformer en l'Assemblé Constituante. Le roi rassemble des troupes autour de Paris Le 14 juillet 1789, la Bastille est prise et marque le début de la révolution. La famine sévissant dans Paris un immense cortège conduit par les femmes va chercher le roi à Versailles pour le ramener à Paris. Le 26 aout 1789 est proclamé par l'Assemblée Constituante la Déclaration des Droits de' l'Homme et du Citoyen. Le 4 aout, L'Assemblée vote l'abolition des privilèges. Mais Louis XVI refuse d'entériner les décrets pris par cette assemblée. Le 14 juillet 1790 est célébré la Fête de la Fédération où le roi prête serment de fidélité à la nouvelle Constitution. Le 21 juin 1791, le roi est toutes sa famille tente de quitter la France mais reconnu il est arrêté à Varennes. Le 13 aout 1792 Le roi et sa famille sont incarcérés au Temple et le 21 septembre La monarchie est abolie et la République est proclamée. Le Procès du roi, accusé de conspiration contre les libertés publiques et la sureté de l'État débute le 11 décembre 1792 et le roi reconnu coupable est condamné à la peine capitale, son exécution aura lieu le 21 janvier 1793.


Note :

A la mort de Louis XVI succédera le Comité de Salut Publique avec à sa tête Robespierre, Le consulat et le 1er Empire ainsi que la période 1793 - 1815 sera traitée dans la rubrique République.

Notes et commentaires

Bourbon l'Archambault
Ruine du Chateau féodal de Bourbon l'Archambault

C’est du château de Bourbon-l’Archambault que la famille des Bourbons tire son nom. Adhémar au XIème siècle, en est le premier seigneur connu et il serait un descendant direct du frère puiné de Charles Martel. En 1272, Béatrix de Bourbon épouse Robert de Clermont, un des fils de Saint-Louis, faisant entrer dans la famille capétienne la branche des Bourbons.

L'entrée dans Paris
L'entrée dans Paris du roi Henri IV

De cette union devait naitre Louis qui mourut en 1341 en laissant deux fils, Pierre de Bourbon-Beaujeu et Jacques de la Marche. Pierre fonda la branche aînée des Bourbons qui s’éteignit en 1527 avec le Connétable de Bourbon. Jacques, comte de la Marche donna naissance à la branche cadette, celle des Bourbon Vendôme, dont un des descendants, Antoine de Bourbon en épousant Jeanne d’Albret lui permit d’accède au trône de Navarre. Leur fils Henri de Navarre héritera de la couronne de France. Henri III poignardé par Jacques Clément, un moine fanatique, décèdera le lendemain et confirmera qu'Henri de Bourbon doit lui succéder sur le trône de France.


Henri IV

Le palais du Louvre
Armoiries d'Henri IV
Le palais du Louvre
Le palais du Louvre sous Henri IV

Henri IV et sa famille
Henri IV et sa famille ? Cette estampe célèbre, censée représenter Henri IV et sa famille représente, en fait, Henri IV et ses batards. Les trois personnages placés derrière de roi sont ses conseillés et ministres au premier rang se tient Sully; Gabrielle d'Estrées, maitresse en titre d'Henri IV se tient à la droite du Roi, à ses cotés, tenue sur les genoux de sa gouvernante cet enfant est Catherine- Henriette de Bourbon et debout à la gauche du roi se trouve César de Bourbon, duc de Vendôme à l'âge de huit ans. Il à été légitimé par son père dès 1595. Henri IV lui avait donnée rang tout de suite après les princes de sang et lui alors remis le Duché de Vendôme. Il trempa dans le complot de Chalais contre Richelieu et il fut accusé d'avoir tenté d'empoisonner le Cardinal. Pendant la minorité de Louis XIV, il fut l'un des chefs du parti des Importants.

Assassina d'Henri IV
Assassina d'Henri IV par Ravaillac rue de la Ferronnerie

Henri IV est sans doute l'un des rois le plus connu et le plus populaire pour les Français. Bon père de famille, on lui doit la prospérité de la France. C'est sous son règne que son né les grandes manufacture, comme celle de Gobelin. On lui doit également les grandes routes bordées d'arbre. Ce roi dont personne ne voulait car qualifier d'hérétique a été le grand pacificateur qui a ramené la paix en France après les désastres provoquées par les guerres de religions.
C'est grâce à lui que la ville de Montpellier possède le plus ancien jardin botanique existant en France à ce jour. En effet le roi Henri IV par lettre patente demande à Pierre Richer de Belleval de créer un jardin botanique pour l'Université de Montpellier.




Louis XIII

L'Abondance et la Libéralité
Versaille- L'Abondance et la Libéralité- Houasse René Antoine (1645-1710)

Louis XIV

L'Abondance et la Libéralité
Versaille- L'Abondance et la Libéralité- Houasse René Antoine (1645-1710)

Anne d'Autriche
Anne d'Autriche et son fils le futur Louis XIV

Dans son enfance, Louis XIV échappe à plusieurs reprises à la mort : A 5 ans, il manque de se noyer dans un des bassins du jardin du Palais-Royal. Il est sauvé in extrémis. À 10 ans, le 10 novembre 1647, il est atteint de la variole. Dix jours plus tard, les médecins n'ont plus aucun espoir mais le jeune Louis se remet miraculeusement. Le 30 juin 1658, le Roi est victime d'une grave intoxication alimentaire lors de la prise de Bergues dans le Nord. Le lundi 8 Juillet, on lui donne les derniers sacrements et on commence à préparer la succession mais Guénaut, le médecin d'Anne d'Autriche lui donne un émétique à base d'antimoine et de vin qui guérit encore une fois miraculeusement le Roi Et il est le chef d'État qui a gouverné le plus longtemps la France. (72 ans ) Il est décédé le 5 sept 1715.



Louis XV


Louis XV de sa fiancée
Réception par le futur Louis XV de sa fiancée

Marie Leszczyńska

A la mort du Régent, Philippe d'Orléans, le 2 décembre 1723, le duc de Bourbon obtint de Louis XV la charge de Premier ministre. Le Régent avait prévu que Louis XV, qui allait sur ses treize ans, épousât une infante d'Espagne, alors âgée de six ans. Cette perspective lointaine inquiétait fort le duc de Bourbon car, si Louis XV venait à disparaitre avant de s'être marié et d'avoir engendré un héritier mâle, la couronne reviendrait au fils du Régent, le jeune duc d'Orléans. En effet, Louis XV avait toujours été de santé fragile. Nombreux étaient ceux - notamment parmi les politiques et les diplomates - qui pensaient qu'il n'atteindrait pas l'âge adulte. À sa mort, son cousin, le jeune duc d'Orléans devrait lui succéder.

Louis XV
Louis XV en costume de Sacre

Le duc de Bourbon, membre d'une branche cadette rivale des Orléans, prince du sang et premier ministre, ne voulait pas perdre le pouvoir. Il existait en effet, entre les branches d'Orléans et de Condé de la maison de Bourbon, une opposition apparemment irréductible;
Un malaise dont fut pris le roi en février 1725 le convainquit de précipiter le mouvement : l'infante d'Espagne fut renvoyée à Madrid et un Conseil, tenu le 31 mars 1725, examina les différents partis possibles pour la remplacer. Poussé par sa maitresse, l'ambitieuse marquise de Prie, il n'hésita à provoquer l'ire de la cour d'Espagne et, parjurant la parole de la France, rompit les fiançailles afin de chercher à marier le roi adolescent à une princesse pouvant lui assurer au plus tôt une descendance. Ce fut donc la jeune Marie Leszczyńska qui devint presque par hasard l'Épouse de Louis XV le Bien Aimé.

L'attentat de Damiens

L'attentat de Damiens

Robert-François Damiens
Robert-François Damiens devant ses juges.

Depuis Ravaillac en 1610, jamais individu n’avait osé attenter à la personne sacrée du Roi. En 1757, alors que Louis XV sort du Château, un homme se précipite et lui porte un coup au flanc. Il s’appelle Robert-François Damiens. En ce 5 janvier 1757, un carrosse attend le roi Louis XV dans le passage couvert qui va de la cour royale au parterre nord. Vers 18h, le souverain descend son escalier intérieur et traverse la salle des Gardes du corps. Il est accompagné du dauphin, du Capitaine des gardes du Roi, des Grand et Petit écuyers. Il fait nuit. Au sortir de la salle, éclairé par des torches, le roi est assailli par un individu qui le frappe fortement. Ayant conservé son chapeau, le forcené est maîtrisé car il aurait dû se découvrir devant le roi ! Portant la main au côté droit, le roi pense qu’on lui a donné un coup de poing. Mais sa main est ensanglantée. Le couteau a pénétré entre la 4e et 5e côte, causant une blessure longue mais superficielle. On transporte Louis XV dans sa chambre. Il saigne abondamment. Choqué, il finit par s’évanouir. Revenu à lui, il croit qu’il va mourir. Il réclame un prêtre, confie le royaume au dauphin et demande pardon à la reine des peines qu’il lui a infligées. Le coupable est un domestique du nom de Damiens. Originaire d’Arras, il a 42 ans. Il a servi plusieurs conseillers au Parlement qui vitupèrent régulièrement contre le roi et la marquise de Pompadour. Influençable et exalté, Damiens s’est monté la tête de toutes ces critiques. Arrêté, il est soumis au supplice. On veut savoir s’il a des complices. Il ne dit rien. Transporté à la Conciergerie, comme Ravaillac, son procès a lieu du 12 février au 26 mars, date de sa condamnation. Il sera écartelé et brûlé ! Damiens s’est rendu coupable du crime suprême : celui de lèse-majesté ! Depuis le début, le roi sait qu’il s’agit d’un acte isolé. Quoique remis de sa blessure au bout de huit jours, il est toujours commotionné. L’attentat a laissé des séquelles. Devant l’émoi général, le roi entend changer d’attitude. Il veut regagner la confiance de ses sujets, renoncer à ses maitresses et préparer le dauphin à sa succession. Sages décisions qui n’auront qu’un temps : Madame de Pompadour règnera sur l’esprit du roi jusqu’à sa mort en 1764 et Louis XV mourra aussi mal aimé qu’il fut le « Bien Aimé.


Nobles
Nobles en habit de cour à l'époque de Louis XV
Jeanne-Antoinette Poisson
Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour, née le 29 décembre 1721 à Paris et morte le 15 avril 1764 à Versailles, fut une dame de la bourgeoisie française devenue favorite du roi de France et de Navarre Louis XV.

La peste de Marseille de 1720

Elle constitue un épisode historique marquant, toujours présent dans la mémoire collective des Marseillais. Elle est la dernière épidémie de peste enregistrée en France. Le Grand-Saint-Antoine, un bateau en provenance du Levant (la région de la Syrie), accostant à Marseille le 25 mai 1720 est à l’origine de l’épidémie. En effet, sa cargaison constituée d’étoffes et de balles de coton est contaminée par le bacille de Yersin responsable de la peste. À la suite de graves négligences, et malgré un dispositif de protection très strict comportant notamment la mise en quarantaine des passagers et des marchandises, la peste se propage dans la ville. Les quartiers déshérités et les plus anciens sont les plus touchés. La peste s’étend rapidement dans la cité où elle entraine entre 30 et 40 000 décès sur 80 à 90 000 habitants, puis en Provence où elle fait entre 90 000 et 120 000 victimes sur une population de 400 000 habitants environ.  L’alimentation de la population ainsi que l’évacuation des cadavres posent de graves problèmes et mobilisent les échevins qui montrent beaucoup de courage. L’enlèvement des cadavres du quartier de la Tourette par les galériens de l'Arsenal des galères mobilisés à cet effet et placés sous le commandement du chevalier Roze constitue un fait majeur de ce tragique évènement. Les religieux avec à leur tête Mgr de Belsunce apportent un réconfort moral aux mourants.


le chevalier Roze
Tableau de Michel Serre (musée Atger, Montpellier). L'inhumation des cadavres à la Tourette par le chevalier Roze

La Guerre des Farines


Pillage du Boulangerie
Pillage d'une boulangerie à Paris

Les très mauvaises récoltes de 1773 et 1774, provoquent des mouvement de contestation dans le Nord de la France. Au printemps 1775, la disette se manifeste dans ce contexte nouveau : avant l'édit de Turgot, chaque région aurait fait face à sa propre pénurie, de sorte que certaines aurait souffert d'une véritable famine tandis que d'autres aurait été totalement épargnées et approvisionnées à des prix stables ; une intervention royale aurait été demandée, et sans doute obtenue, pour assurer l'approvisionnement des région les plus touchées. Avec la libéralisation, les grains peuvent sortir des régions épargnées pour aller vers les plus touchées, provoquant partout des hausses de prix importantes et une disette touchant plus vite plus de gens.

Louis XVI
La Fuite à Varenne

Louis XV
Le retour de Varenne
« La fuite du roi fut un des rares événements de la Révolution qui émurent toute la nation, qui furent connus et sentis de tous. A la première nouvelle, ce fut un sentiment de stupeur, puis un sentiment d'indignation et de colère, puis un sentiment de peur.